Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Berbèrophile

LA GRANDE FRAGILITÉ DE LA SEMAINE

Un homme peut-il dévoiler une part de sa  fragilité au grand jour sans devenir la cible des moqueries du monde qui l'entoure (Bam! Ca rime encore!)?

"Quelle horreur cette tripotée de Babtous fragiles de nos jours..."

La réponse se trouve dans le superbe titre "Territory" du groupe Français "The Blaze" (c'est quand même dingue que l'on ne puisse pas s’empêcher d'exprimer un sentiment de fierté dès qu'il s'agit d'artistes Français). Connus du grand public depuis seulement 2016, les deux cousins (Jonathan & Guillaume Alric) contribuent largement à la réflexion artistique, qui persiste à dire que la musique ne peut se vivre sans élément visuel. 

Théorie parfaitement avérée, puis que Guillaume est issu du monde de la musique et Jonathan du cinéma (noisettes + chocolat = Nutella)

Ce titre de genre "French House - Electronic Dance" est à mon sens, une expérience visuelle difficilement comparable. J'irai même jusqu'à dire que c'est un des clips les plus bouleversants que j'ai pu voir ces dernières années tant le reflet de notre société est jaillissant à travers cette oeuvre.

Ce court métrage qui ne fait plus qu'un avec une musique electro parfaitement équilibrée, nous renvoie directement à nos codes et nos postures masculines qu'il est difficile de ne pas adopter tant l'opinion sociale est forte.

L'homme ne doit montrer aucun signe de faiblesse, celui-ci doit être prêt à affronter toutes les épreuves qui se présenteront à lui, persuadé que ses larges épaules lui permettront d'en sortir indemne.

"Ouaaaaaaaa frère, mais tu pleures! C'est chaud! Ne reste pas à côté de moi s'il te plaît! Tu fous la honte!"

En plein cœur d'Alger, ce clip nous plonge au travers d'une bande de copains semblant vouloir tuer le temps par tous les moyens qu'ils ont à disposition. 

En quête d'évasion, ce groupe de potes semblent aimer se retrouver pour combattre l'ennui en se donnant aux plaisirs de l'ivresse et de la danse. Quoi de plus bénéfique que de se défouler sur de la musique afin d’extérioriser ce que nous avons sur le cœur et que nous ne parvenons pas à exprimer.

Je trouve que ce clip est génialement réaliste et retranscrit parfaitement l'excès de virilité de tous ces beaux étalons pure sang, qui finalement est un véritable subterfuge pour camoufler chez eux, une fragilité plus que palpable.

De loin mon/ma clip/musique préféré(e) de ces derniers mois.

Enjoy!

Magnétique est le son!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article