Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Berbèrophile

La partie droite de ce visuel est bien plus appétissant :)

La partie droite de ce visuel est bien plus appétissant :)

Un maquillage vieux comme le monde

Non ce n'est pas nouveau, l'art du maquillage fut ses premières apparitions 5000 ans avant JC. Il serait probable que les hommes préhistoriques utilisaient déjà cet artifice pour éloigner les insectes de leurs visages ainsi que de leurs corps (Prémisse du Bodypainting?)

Celui-ci sera totalement répandu 3000 avant notre ère chez les Égyptiens (que ce soit homme ou femme) ainsi que chez d'autres populations du monde antique.

En effet, il paraîtrait qu'à l'origine, le rouge à lèvres (ou autre couleur) permettait d'empêcher le diable de s'immiscer dans nos corps par la bouche ("Les bavards n'ont qu'à bien se tenir").

De la même façon, le Khôl avait pour but de protéger du mauvais œil mais servait également de protection contre les UV du soleil en minimisant ses reflets dans les mirettes (certains footballeurs américains utilisent encore ce procédé afin de parer aux lumières surpuissantes des stades : 2 traits noirs sous les yeux). Le Khôl servait également à protéger du vent et du sable ("Ce n'est quand même pas con en plein désert").

Quant aux fards à paupières, ceux-ci étaient composés de plantes médicinales pour prévenir des maladies inflammatoires de l’œil.

Ce n'est qu'à partir du IIIe siècle que les caravanes marchandes acheminant Soie et Epices, introduiront les cosmétiques et le maquillage sur leurs étalages en Grèce puis dans l'Empire Romain.

Le make up traversera les civilisations et continuera à occuper une place prédominante dans nos sociétés modernes.

Beauf: "Chérie quelle est la différence entre toi et le maquillage?"

Femme du beauf: "Je ne sais pas.."

Beauf: "Le maquillage dure dans le temps mais certainement pas ton visage...pouahahahaha!"

C'est fin!

L'ère du visage parfait

Ta copine:"Chéri, tu penses qu'il faudrait que je mette 4 ou 5 couches ce soir?"

Toi:"Je ne sais pas, je n'ai pas pris le temps de regarder la météo ma belle!"

Ta copine:"Je parlais de mon maquillage idiot!"

 

Au risque d'être considéré comme une hérésie au vu des mes généralités certaines, il est quand même assez fréquent que les femmes ont beaucoup de mal à se présenter dans des lieux publics sans passer par la case salle de bain, où plutôt le sanctuaire de l'illusion. 

Pour commencer, penchons nous sur la définition du terme "Maquillage". La plus part des dictionnaires en ligne proposent la définition suivante: "Farder, couvrir le visage par des produits cosmétiques pour l'embellir, afin d'en modifier les aspects"

"Pour l'embellir? Ce qui sous entend que votre visage à l'état naturel est absolument ignoble? Faut-il déstructurer complètement ses traits pour être plus acceptable? Pas cool quand même les gars!"

Rien que par cette définition, on parvient à renifler une petite odeur de fourberie, loin d'être flatteuse, effleurant de la main une minuscule pointe de moquerie".

Je n'entrerai pas dans cet amas de clichés qui consiste à dire que le fait de se maquiller est une solide thérapie pour accentuer sa confiance en soi ("Moi quand je me maquille, je me sens beaucoup plus forte, tu sais finalement c'est un peu comme une carapace contre la laideur de ce monde... aieeeeeeeee mais pourquoi tu me gifles euhhhhh!")

Je parlerai plutôt d'une pression sociale extrêmement palpable, possible d'être ressentie quotidiennement ("Bah alors Mélanie, on ne s'est pas maquillée aujourd'hui? ahahah je déconne...quoi que..."

L'idée de ne pas être belle sans tous ces artifices, s'est profondément encrée dans nos sociétés actuelles.

Pour preuve, des milliers de tutoriels de maquillage en tout genre sont disponibles sur le site internet "Youtube", suivis par des millions d'adolescentes et de jeunes femmes, avec pour seul message "Transformez vous, c'est la seule façon d'être canon".

Difficile pour le naturel de trouver sa place sur la toile tant l'obsession pour la perfection est omniprésente.

Toi: "Mon chat, tu es superbe sans maquillage, c'est très sincère."

Ta copine: "Mais ça ne va pas la tête! Je ne te permets pas! Je te quitte pauvre naze!"

Tuto Youtube: Avant

Tuto Youtube: Avant

Tuto Youtube: Après transformation

Tuto Youtube: Après transformation

Résultats, on aperçoit de plus en plus de femmes dont le teint du visage est différent du cou et des mains. Mais le plus regrettable serait que certaines d'entre elles ne ressemblent plus du tout à leur aspect d'origine (C'est la raison pour laquelle on parle de transformation).

Collègue de travail un peu trop spontané: "C'est marrant, ton teint est hâlé mais ton cou et tes mains sont blancs. Est-ce normal?"

Toi: "Euhh oui on a bu un verre en terrasse avec les copines, il y avait un soleil de plomb, mais j'avoue que je n'ai pas pensé à retirer mon foulard et mes gants hihi..."

JAMAIS SANS MON MAKE UP!
On est pas loin de la poupée de cire!

On est pas loin de la poupée de cire!

Le "Nude" et le "No Make-up" font de la résistance 

Qu'est-ce que le nude?

C'est le fait de sublimer la beauté d'un visage grâce à des textures légères et des teintes assez neutres. Le but étant de rendre le teint lumineux, pour un faciès gay et éveillé (cela reste tout de même de la supercherie mais bien plus joli). En revanche, selon les expertes en cosmétiques, cette technique est assez complexe et n'est pas à la portée de tout le monde. Qui plus est, les produits nécessaires au make-up "nude" sont assez onéreux ("Ce n'est pas nouveau, la qualité a toujours un prix").

En somme, cette nouvelle mouvance permet de conserver les traits originels du visage, empêchant de réfuter sa véritable identité visuelle.

Y a-t-il photo entre le "too much" et le "natural"?

Y a-t-il photo entre le "too much" et le "natural"?

La réponse est évidente!

La réponse est évidente!

Le "No make-up", un lifestyle plus strict que le plus coriace des Vegans

Comme son nom l'indique, ce courant est une véritable philosophie de vie. Celle-ci consiste à vivre au quotidien sans la moindre noisette de maquillage. Les adeptes du phénomène "no make-up" prônent depuis quelques années un retour à la peau nue. Mais au-delà de l'envie de se sentir soi-même sans le moindre artifice, des raisons écologiques et anti-système sont revendiquées. Tous sont animés par l'envie d'arrêter les tests appliqués sur les animaux, stopper de polluer la planète ou abîmer sa peau par des produits considérés comme toxiques. 

Mais il y a également le fait de ne plus être une cible des campagnes marketing issues des enseignes cosmeto sous-entendant qu'un visage ne peut pas être appréciable sans camouflage. 

Le phénomène se répand également grâce à l'influence de personnalités qui ont totalement adhéré à cette manière de vivre telles que les chanteuses Adele ainsi qu'Alicia Keys, suivies de près par des millions de followers. 

Alicia Keys

Alicia Keys

Adele

Adele

Qui suis-je finalement, pour vous inciter à cesser de peindre votre joli museau?

Quelque soit votre appétence pour la sophistication, n'écartez jamais l'idée que votre physique originel est un diamant brut, et que si vous l'acceptez en tant que tel en l'incarnant au quotidien, votre beauté naturelle ne sera que plus belle (ça rime).

Rageuse à la machine à café: "Qu'est-ce qu'elle est vilaine en ce moment, elle a l'air de déprimer, elle ne fait plus aucun effort"

Collègue de la rageuse: "Et toi tu déprimes"?

Rageuse à la machine à café: "Bah non pourquoi?

Collègue de la rageuse: "Non, non.. je demandais juste cela comme ça..."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article